Mon château

La Contrée d’Ayent, du XI au XIII siècle était une région privilégiée. Son commerce avec la Bern voisine l’avait ennoblie. Sur la colline « Mont Château » se dressait une forteresse, dont les Sires d’Ayent se succédèrent durant 3 siècles

Au XII siècle, la Seigneurie se divise en deux branches; l’une sous la suzeraineté de la Savoie (les Aymon de la Tour), l’autre sous l’évêché qui fût la division en deux du Mont Château

A la suite de querelles partisanes, le peuple se souleva et détruisit la plupart des Châteaux du Valais central à l’exception de celui de Sion. Aujourd’hui il ne subsiste que quelques fondements de murs, toutes les pierres de la cité ont été récupérées par les habitants du village en contrebas pour la construction de maisons et pour les murs de vignes.

Ces vignes sont toujours en exploitation et produisent ce vin que vous pourrez déguster dans notre cave. La sélection « Mont Château » se veut être un rappel de notre passé oublié.